Maladie de Parkinson : comment mieux s’alimenter ?

Maladie de Parkinson : comment mieux s’alimenter ?

Question

J’ai été diagnostiqué comme porteur de la maladie de Parkinson. J’ai décidé d’explorer les médecines naturelles pour me soigner : naturopathe, ostéopathe, etc… Pour accompagner ce parcours du combattant, quelle alimentation puis-je adopter ?

Réponse

Vous avez compris la nécessité de changer vos habitudes alimentaires de façon assez stricte : supprimez 100% des produits laitiers animaux et 100% de tout ce qui contient du gluten. Il faut consommer poissons et fruits de mer au moins 2 fois par semaine avec une cuisson à la vapeur douce qui ne dépasse pas 95°C + 1 verre de bon vin Bio à la fin de chaque repas. N’oubliez pas une bonne activité physique 3 fois par semaine. La Tango-thérapie, la danse est un excellent moyen de garder stabilité et bonne démarche. Si les signes du Parkinson sont nets, consultez un neurologue qui vous prescrira le protocole classique qui peut être efficace. Vous pouvez aussi consommer de la gelée royale 10 jours par mois à raison d’un gramme par jour à mettre sous la langue pour la meilleure absorption.


Ces Conseils de Santé vous sont offerts gratuitement par votre association et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur ces  contenus, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéfier des services réservés Cliquer ici pour considérer une cotisation annuelle.