Le décalottage

Question des pères sur le décalottage

Lisez l’avis du spécialiste chirurgien pédiatrique.

Réponse

La nature fait bien les choses : il est démontré que moins on touche au prépuce mieux il se porte. Plus on y touche – surtout lors d’un décalottage forcé complet – plus on crée d’adhérences avec risque d’infection, de petite hémorragie et en conséquence danger de phimosis infecté. (En Grec = φ ι μ ω σ ι ς = rétrécissement du prépuce)

Le phimosis signe le rétrécissement de l’extrémité du prépuce qui empêche de décalotter complètement et facilement le gland (le dégager en coulissant le prépuce).

Les recommandations actuelles : ne rien faire de plus que de laver la verge d’un petit garçon tous les jours et de faire une traction douce pour voir le bout du gland (décalottage partiel) une fois par semaine. Les érections spontanées font le reste.

Les conseils ci-dessous sont à préconiser chez un jeune adolescent non décalloté ou un plus jeune qui a mal lors des érections (douleur préputiale intermittente diurne).

Décalotter très progressivement dans le bain chaud, en avançant millimètre par millimètre jour après jour. C’est plus au papa à expliquer à son garçon ce qu’il faut faire. Lui expliquer que c’est important pour être très propre et mieux viser quand on urine pour ne pas ”pisser” à côté des toilettes..

En cas de doute des parents, consulter un chirurgien pédiatrique et non un pédiatre.

Ces Conseils de Santé vous sont offerts gratuitement par votre association et ne peuvent être considérés comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur ces  contenus, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéficier des services réservés Devenez cotisant de votre association pour un an en cliquant ICI