Maladie de Crohn et rectocolite : freiner ou stopper la maladie

/, Cancers Digestifs (colon-rectum), Conseils de Santé, Nutrition de 0 à 100 ans, Thym et Romarin/Maladie de Crohn et rectocolite : freiner ou stopper la maladie

Maladie de Crohn et rectocolite : freiner ou stopper la maladie

QUESTION

Je viens d’apprendre que j’ai la maladie de Crohn : comment puis-je freiner la maladie au plus vite ?

RÉPONSE

La maladie de Crohn, comme la rectocolite sont des maladies inflammatoires ou auto-immunes qui atteignent le tube digestif : la fin de l’intestin grêle le plus souvent pour la maladie de Crohn et le rectum avec atteinte plus ou moins importante du colon pour la rectocolite, aussi appelée RCUH (Recto-Colite-Ulcéro-Hémorragique).

Les troubles digestifs sont précis : gêne ou douleurs du ventre surtout situées dans la zone de l’appendice tellement qu’on pense souvent à une appendicite, fatigue générale, anémie, troubles cutanés ou articulaires, aphtes dans la bouche.

Les patients atteints de RCUH ont le plus souvent du sang dans les selles. On dit que le rectum ”pleure le sang”, car il est fortement enflammé, irrité par la maladie.

Ces deux maladies si on les laisse évoluer, peuvent demander des traitements lourds et dans les 10 à 15 années qui suivent peuvent se transformer en cancer.

Dans les deux maladies, afin d’éviter les traitements lourds et coûteux, il est urgent de changer ses habitudes alimentaires : bien comprendre quels sont les aliments qui peuvent être en cause pour pouvoir mieux choisir ceux qui aideront à la cicatrisation, et modifier certains comportements alimentaires.

Nous les résumons très simplement, insistant sur le fait qu’ils sont efficaces dans les 15 jours à 3 semaines qui suivent.

  • Supprimez 100% des produits laitiers animaux : beurre, yaourts, laits, fromages, crèmes, quiches, béchamel, glaces.. qui apportent trop de sucres (lactose), 4 fois trop de calcium, trop de facteurs de croissance, (plus destinés à l’intestin animal qu’à celui de l’humain). Les remplacer éventuellement par des laits végétaux en poudre et BIO, châtaignes le plus digestible, amandes, noix, noisettes, quinoa, riz..
  • Supprimez 100% de tout ce qui contient du Gluten, présent dans les pains, pizzas, pâtes, viennoiseries, biscuits et même saucissons.. Le gluten actuel, issu de semences très modifiées est responsable de porosité intestinale qui est la conséquence de l’inflammation intestinale et laisse passer des molécules dans le sang que l’on devrait retrouver dans les matières. Remplacer le pain (ce qui n’est pas facile, mais il faut être rigoureux), par des galettes (pains des fleurs BIO) de sarrasin, quinoa, châtaignes qu’il faudra mastiquer longuement.
  • Un oeuf à la coque tous les jours au petit déjeuner est bienvenu, car il apporte le jaune liquide riche en bon cholestérol pour fabriquer les hormones du stress et de la sexualité et le blanc, ovalbumine si vous n’y êtes pas allergiques.
  • Pour les protéines, choisissez les viandes blanches plutôt que rouges et les poissons et fruits de mer frais selon les saisons en utilisant uniquement la cuisson à la vapeur douce. N’oubliez pas de les arroser de jus de citron et d’huile d’olive de qualité.

Ne pas avoir peur de consommer des fruits frais de saison, si possible issus d’une agriculture de proximité et BIO. Ces fruits doivent être porteurs de fibres douces qui n’irritent pas le tube digestif, telles que les petites bananes, les poires ou les pomme sans leur peau, les mandarines, les kiwis, mais ni les ananas, les oranges ou pamplemousses..

Le plus important est de mastiquer longuement chaque bouchée (compter 30 fois) afin que le phénomène de la digestion commence correctement dans la bouche que nous nommons ”palais des saveurs”. Ainsi les aliments descendront dans le tube digestif, prédigérés et pâteux ou presque liquides.

Evidemment toutes les boissons sucrées ou light (coca, soda, boissons énergétiques..) doivent être bannies, comme les alcools forts, le café.. mais un verre de bon vin rouge si possible BIO en fin de repas au moins une fois par jour ne sera pas inutile.

Il reste essentiel de bien s’hydrater avec au moins 2 litres d’eau de qualité par jour sous forme de tisanes (grand bol de 500ml) de thym, romarin, thé..le matin, et le soir de camomille, verveine, tilleul, armoise..

Le seul sucre vraiment utile est le miel, qui ne doit pas être chauffé et pris en petite quantité.

Ces Conseils de Santé vous sont offerts gratuitement par votre association et ne peuvent être considérés comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur ces  contenus, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéficier des services réservés Devenez cotisant de votre association pour un an en cliquant ICI