Tour de France et dopage

Lettre N°75 du Pr Henri Joyeux – Le 20 juillet 2015

Tour de France et Dopage – un sujet encore chaud !

Depuis plus d’un siècle, le Tour de France nous fascine tous les étés. À mon époque nous admirions les coureurs, gagnants ou perdants : Fausto Coppi, Raphaël Géminiani, Louison Bobet, Jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Charly Gaul, André Darrigade puis Eddy Merckx, Bernard Hinault… 

Plus de 3360 kilomètres auront été parcourus pour l’édition 2015, en 3 semaines… à des vitesses incroyables. Qui a monté le Ventoux ou le Galibier (à vélo !) sait dans ses muscles et sa volonté ce que représente ce sport magnifique, tellement plus admirable que les tirs au but du football.

Cette incroyable endurance physique et mentale a suscité de nombreuses interrogations depuis l’affaire Festina de 1998, et celles qui ont suivi. Le dopage est présent dans toutes les têtes, dits et non-dits, et le cyclisme ne parvient pas à blanchir son image. Pour y voir clair, j’ai interviewé notre fils Jean Joyeux, micronutritionniste spécialisé dans la nutrition sportive, qui accompagne de nombreux athlètes dans plusieurs disciplines et dans toutes les catégories.

En savoir plus

 


Ces Conseils de Santé vous sont offerts gratuitement par votre association et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur ces  contenus, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéfier des services réservés Cliquer ici pour considérer une cotisation annuelle.