Les bons gestes lors d’un accouchement

Les bons gestes lors d’un accouchement

Question
Nous sommes presque en partance pour la maternité et nous voudrions avoir vos conseils sur les bons gestes à adopter pendant le travail et après l’accouchement.
k

RÉPONSE

La meilleure position pendant les contractions est d’être couchée sur le côté. C’est la position la plus reposante. Vous pouvez en même temps pratiquer la respiration dite de « petit chien », c’est-à-dire haletante.

Avant l’accouchement, il est bon de préparer le mamelon en le massant avec de l’huile d’amandes douces, pour qu’il résiste mieux aux premières succions du bébé : éviter les crevasses.

Accouchement

La question de la péridurale reste très personnelle. Sachez seulement qu’en cas de complications (étroitesse du bassin que les obstétriciens vérifient avant), elle peut être nécessaire.

La perfusion de glucose en particulier pour soutenir les efforts et l’énergie musculaire de la maman, est fréquente et utile, tout comme le monitoring pour suivre le bébé.

Après accouchement

À l’arrivée du Bébé, on doit le déposer déposer contre sa maman dès qu’il est né pour le rassurer (odorat) et le réchauffer. Bien sûr, il faut le nettoyer doucement lors de sa prise en charge par l’équipe médicale! Mais il ne sera baigné que le lendemain.

Allaitement

L’allaitement est ce qu’il y a de mieux pour le bébé et la maman.

Il est important d’alterner chaque sein et de bien positionner le bébé pour qu’il soit bien dans l’axe de la succion. En cas de problème, on peut arrêter d’un côté puis reprendre quand cela va mieux. C’est la fréquence des tétées qui stimule la lactation : s’il n’y en a pas assez, ne forcez pas, cela irrite la peau du mamelon, et prenez plus vite la tétée suivante.

Si vous n’êtes pas sûre de vous, contactez la Leche league qui vous apportera toute l’information et le soutien nécessaire à un bon allaitement.

Attention de vérifier en clinique les éventuels cachets ou gélules que l’on vous donnera pour vous « faire du bien », il arrive parfois que l’on fasse prendre du Parlodel (bromocriptine) pour stopper l’allaitement, sous prétexte de soulager la maman fatiguée ou même de « stimuler » la lactation… alors que c’est l’inverse.

Bonne et belle naissance !

Ces Conseils de Santé vous sont offerts gratuitement par votre association et ne peuvent être considérés comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur ces  contenus, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéficier des services réservés Devenez cotisant de votre association pour un an en cliquant ICI