FR EN ES

Thème 2 : Por le Suffrage Universel ideal

//Thème 2 : Por le Suffrage Universel ideal

Thème 2 : Por le Suffrage Universel ideal

A vous tous, amis qui me suivez

L’association FAMILLES SANTÉ PRÉVENTION que je préside veut participer au Grand Débat National (GDN). 230 000 membres correspondants reçoivent chaque semaine notre courriel et 3000 abonnés des conseils personnalisés de prévention santé au sens le plus large.

Le GDN nous concerne tous. Nous avons identifié 12 thèmes. Nous allons vous envoyer 1 proposition par jour, déjà longuement réfléchie au sein de l’association et avec diverses personnalités.

Vos réactions argumentées positives ou négatives nous intéressent et seront prises en compte.  

Le 10 mars la synthèse sera adressée au Pdt de la République et nous proposerons un rdv avec le Pdt ou le conseiller qu’il désignera.

Sur Facebook, vous trouverez les sondages auxquels vous pourrez répondre

1 Humain = 1 Voix

Face à l’abstentionnisme croissant 

A/ Immédiatement

  • Prise en compte du vote blanc abstentionniste
  • PAS de droit de vote à 16 ans qui augmente les votes extrêmes (expérience en Autriche).

B/ Plus tard, effectuer un RIC = Référendum d’Initiative Citoyenne au niveau national pour changer la constitution vers 1homme=1voix pour 15 millions de voix en plus dans notre démocratie.

 Personnalités rencontrées entre 2005 et 2011, informées par l’idée qui suit : Michel Camdessus (ancien pdt du FMI),  Michel Rocard (il vous faudra 20 ans pour la faire accepter !, nous a-t-il dit..), Bernard Spitz, Jacques Barrot, Guy Carcassonne (constitutionnaliste), Marcel Gauchet, Pierre Mazeaud (ancien membre du conseil constitutionnel), Martin Hirsch,  Jean Castex,  Xavier Bertrand, Marie-Anne Montchamp, Mme Barroso (rencontrée à Lisbonne), Jean Paul Delevoye (ancien pdt du CESE).

a) L’évolution du suffrage universel : 1 humain = 1 voix. Idéalement 67,12 millions de français = 67,12 millions de citoyens (en 2017) : accord c       désaccord c

b) Vote par représentation pour prendre en compte toutes les voix des personnes ”discriminées” actuellement :

– handicapés mentaux majeurs (de naissance : de quel droit le juge des tutelles peut-il donner le feu vert ou rouge pour voter et quels critères de conscience venant des experts ?

– personnes âgées atteintes de maladies neuro-dégénératives avec perte de mémoire à des stades avancés : le président Chirac n’est-il plus citoyen à part entière ?

– les mineurs de 1 jour à près de 18 ans sont à la charge et sous la responsabilité des parents génétiques ou adoptifs, entrent dans le PIB, le PNB… et ne comptent pas comme citoyen à part entière. Ils sont environ 15 millions en 2017. 

Ce vote par représentation sera mis en place seulement au premier degré (parents-enfants et enfants-parents) quels que soient les âges des personnes. 

Partage des voix par les parents unis ou séparés ayant reconnu les enfants ou pour l’enfant adulte ayant les parents à charge.  Quand il y a plusieurs enfants-adultes, sera légitime pour représenter la voix de ses parents celui qui est le plus proche ou qui a la charge de son ou ses parents.

Le principe démocratique idéal est respecté : 1 humain = 1 voix. La France, pays des droits de l’Homme et du Citoyen serait le premier pays à proposer le

SUFFRAGE UNIVERSEL A SON APOGEE ou SUFFRAGE UNIVERSEL IDEAL

arguments + :

  • Ce serait un bon moyen de discussion en famille pour les jeunes (papa, maman pour qui votes-tu pour me représenter ?), un vrai apprentissage de la démocratie et la valorisation des familles créatrices de richesse, avec la garantie du paiement des retraites à venir. 
  • Ce n’est pas discriminer les personnes seules ou célibataires, que de dire de parents responsables de x enfants qu’ils ont plus de responsabilité sociétale qu’une personne célibataire et contribue davantage à l’évolution démographique et économique de la société.

Un enfant mineur est un citoyen comme un autre, il entre dans le PIB et même dans le PNB

arguments – :

  • les familles nombreuses sont favorisées par rapport aux familles sans enfant et aux célibataires.
  • Difficile à mettre en œuvre et attention aux fraudes…
  • Nécessité de passer aux votes électroniques TOTALEMENT SECURISE comme en ESTONIE en gardant le mode bulletin papier au bureau de vote.

Les Estoniens ont voté par Internet pour la première fois lors des élections municipales de 2005. Ils ont renouvelé l’opération pour les législatives de 2007, les européennes de 2009 et les législatives de 2011. Le succès est croissant, et près d’un quart des électeurs a utilisé ce mode de scrutin en 2011. Depuis 2012, ils peuvent voter par smartphone.

Participez au sondage: Vos réactions argumentées positives ou négatives nous intéressent et seront prises en compte.  

By | 2019-02-28T12:20:29+00:00 février 28th, 2019|Article Public|0 Comments

Webinaire en direct avec le Pr Joyeux

« CANCER DU SANG : LES LYMPHOMES »

Le Mercredi 5 Juin de 20h30 à 22h00

Inscrivez-vous ici