Cancer de la prostate : conseils pour le traitement

/, Cancer de la Prostate, Cancers, Conseils de Santé/Cancer de la prostate : conseils pour le traitement

Cancer de la prostate : conseils pour le traitement

QUESTION

Je viens d’apprendre que j’ai un cancer de la prostate, plusieurs traitements me sont proposés. Je ne suis pas certain de tout comprendre et je me sens un peu perdu. Quels conseils pouvez-vous me donner ?

RÉPONSE

Cinq paramètres sont essentiels pour vous conseiller le traitement. Ils se trouvent dans votre dossier :

  • Votre âge au moment du diagnostic.
  • Le taux total de PSA (Prostatic specific Antigen) de l’année et si possible celui de l’année précédente.
  • Le score de Gleason (il est noté sur le compte rendu des biopsies) : il peut être de 3+3, 3+4 ou 4+3 ou de 4+4 ou même plus.
  • Le volume de votre prostate (en cm3) évalué par échographie ou IRM.
  • Votre gêne pour uriner, évaluée par le nombre de levers nocturnes.

Dans tous les cas il vous faut consulter un urologue.

Celui-ci peut vous donner à choisir pour vous guérir entre plusieurs traitements, ce qui est très difficile quand on n’est pas spécialiste.

  • La chirurgie au robot ou sans robot qui enlève la prostate totalement (prostatectomie radicale) mais peut laisser des séquelles : urinaires (incontinence partielle ou plus rarement totale limitée dans le temps ou définitive) ou sexuelles (impuissance en particulier qui peut être définitive).
  • La radiothérapie qui cible très précisément la prostate pour neutraliser le cancer. La radiothérapie peut être réalisée par rayonnement externe (sans toucher le patient) ou interne en implantant sous anesthésie générale des aiguilles ou grains radio-actifs dans la prostate. Après radiothérapie il n’est absolument pas nécessaire d’opérer quelle que soit l’évolution, contrairement à ce qui est dit souvent au patient.

La radiothérapie seule peut vous guérir avec comme séquelle une réduction de la quantité de sperme éjaculé.

  • L’hormonothérapie qui est en réalité une ANTI-Hormonothérapie, sous forme de comprimés ou d’injection intramusculaire destinée à réduire de façon très importante la fabrication de testostérone par les testicules, car le cancer de la prostate est toujours « hormono-dépendant ». Ce traitement peut diminuer le volume de la prostate et peut être prescrit temporairement avant de commencer la radiothérapie.

Après les traitements, il faut évidemment suivre régulièrement (tous les 3 ou 4 mois) le taux de PSA qui, d’une manière générale, chute rapidement au dessous de 1.

D’autres techniques de traitements existent, telle la cryothérapie ou les ultrasons, mais elles n’ont pas encore fait vraiment leurs preuves pour les recommander sans risques de complication.

Ces Conseils de Santé vous sont offerts gratuitement par votre association et ne peuvent être considérés comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur ces  contenus, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéficier des services réservés Devenez cotisant de votre association pour un an en cliquant ICI