Moi votre Hypophyse

Lettre N°124 du Pr Henri Joyeux – Le 8 juillet 2016

Je poursuis l’information pour vous tous passionnés de Santé qui voulez mieux connaître votre fabuleux patrimoine de santé. En deux lettres je laisse votre Hypophyse s’exprimer. J’ai choisi le mode humoristique plus facile à mémoriser, en faisant parler chaque organe de notre corps. Cette semaine, il s’agit de notre hypophyse, véritable et minuscule chef d’orchestre des glandes hormonales.

Vous avez compris qu’on ne fera pas disparaître facilement les déserts médicaux. 2,5 millions de Français seraient en carence de médecins ! On nous en rabat les oreilles pour nous faire peur et préparer l’ubérisation de la médecine.

Certains experts théoriciens et dialecticiens ( !?) veulent tuer la relation médecin-patient si essentielle. Cette relation dépend de chaque médecin et pas de concepts fumeux pensés par des cabinets ministériels qui ne voient jamais de malades !

Ne nous plaignons pas, car nous avons encore 3,3 médecins pour 1.000 habitants – au-dessus de la moyenne pour l’OCDE à 3,2. Les Pays-Bas, la Belgique, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada, le Japon, ont des densités médicales plus faibles et leur médecine n’est pas moins qualifiée.

Pour les médecins généralistes les chiffres sont plus faibles : 2,98 médecins pour 1.000 habitants, avec des zones, comme la région PACA, à 1,6, et la région Centre, à 1,1.

Au risque de choquer nombre de collègues, je souhaite que soient désormais reconnues officiellement les professions paramédicales qui font la preuve tous les jours de leur efficacité.

Naturopathes, Ostéopathes, Chiropracteurs…

Dans leur grande majorité, ils font un excellent travail et ne doivent pas être opposés stupidement au corps médical. Ces professions peuvent sélectionner les personnes qui ont vraiment besoin du médecin. Ils apporteront plus d’humanité dont nous manquons tant, plus que tous les objets connectés dédiés à la Santé. On sait déjà que ces derniers atteindront 21,5 milliards de dollars de chiffres d’affaires en 2018.
Il devient de plus en plus nécessaire de former le grand public à se maintenir en Santé ou à la retrouver le plus naturellement. C’est une juste solution et la plus économique.
Tous les médias y contribuent chacun à sa façon ; les réseaux sociaux fiables, libres de toute influence des lobbies pharmaceutiques en première position. Faites le savoir largement autour de vous.

En savoir plus

 

 


Ces Conseils de Santé vous sont offerts gratuitement par votre association et ne peuvent être considérés comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur ces  contenus, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéfier des services réservés Cliquer ici pour considérer une cotisation annuelle.