Moi, votre cerveau

Moi, votre cerveau

Lettre N°109 du Pr Henri Joyeux – Le 14 mars 2016

Vous n’avez qu’un cerveau

Il vaut la peine de le bien connaître, de savoir tout ce qu’il recèle de ce que l’on sait et qu’on ne sait pas encore. Comme d’habitude par souci pédagogique voici votre cerveau qui vous parle.

Ecoutez le, faites le connaître autour de vous en envoyant ces 10 lettres successives à tous vos contacts. J’ai choisi des lettres plus courtes pour mieux me faire comprendre. Après la cinquième vous aurez un intermède pour mieux nourrir votre cerveau.

Votre cerveau ne s’en portera que mieux et vous mémoriserez plus,  cela veut dire que vous gagnerez des neurones, plus de 700 par jour…

Toutes ces informations sont présentes en plus détaillé dans le livre publié cette année aux éditions du Rocher avec le journaliste international Dominique Vialard : « Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson »

« Il n’existe aucune forme de réalité plus puissante, stimulante et merveilleuse que l’esprit humain. » Mohamed Iqbal, grand philosophe et poète pakistanais

Me voici donc, moi votre cerveau, le décideur, le contemplatif, le rêveur, le déclencheur de vos gestes, le réceptacle de tous vos sens.

Je suis aussi le régulateur de votre respiration, de votre rythme cardiaque et même d’une partie de la mécanique digestive. Savez- vous que c’est moi qui donne en plus un sens à votre existence ?

Ne me dites pas que je suis nerveux ! C’est vous trop souvent qui m’énervez, surtout parce que vous ne savez pas qui je suis et comment je fonctionne.

On vous parle de deux systèmes nerveux: celui qui décide de presque tout et celui qui fonctionne tout seul, le système nerveux végétatif…

C’est vrai, je gère les deux.

On vous dit que lorsque seul le végétatif fonctionne – responsable du fonctionnement du cœur et du rythme respiratoire –, vous êtes mort. Ce n’est pas certain. En effet, je suis capable de dormir longtemps, presque de faire croire que le corps que j’habite est mort.

Alors, les neurologues, les réanimateurs, les éthiciens, les spécialistes de la mort se précipitent sur moi pour scruter mes moindres réactions ou pour prélever vos organes. Je les crains très fort parce que des députés français, pour la plupart incompétents, viennent de voter la sédation profonde, c’est-à-dire l’euthanasie. Fuyez-les tant qu’il n’est pas trop tard ! Et avant que les médecins qui la réalisent l’inscrivent sur leur plaque !

En savoir plus

 


Ces Conseils de Santé vous sont offerts gratuitement par votre association et ne peuvent être considérés comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur ces  contenus, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéfier des services réservés Cliquer ici pour considérer une cotisation annuelle.