FR EN ES

L’ENFANT CAPRICE D’ADULTE

L’ENFANT CAPRICE D’ADULTE

Les hasards de la vie permettent de trouver des pépites inattendues.

Elles ouvrent des perspectives. Elles sortent de la pensée unique qui fatigue et rétrécit. Je veux vous parler aujourd’hui de ”L’enfance retrouvée”, le numéro 8 d’une revue de philosophie et de littérature originale nommée PHILITT qui publie deux fois par an, en mars et en octobre.
Cette revue m’est tombée sous les yeux tout récemment et m’a permis de réfléchir au delà du coronavirus et du 49-3 qui se ressemblent.

Etonnant de parler de « caprice d’adulte » quand on vous dit partout que l’enfant est roi, qu’il a tous les droits. Pourtant en ce début de 3ème millénaire dans le chaos politique et bientôt économique, ce sont les adultes devenus rois qui décident au nom de leur liberté à la place de l’enfant : de sa vie, de sa naissance, de ses parents génétiques, adoptifs, affectifs, de sa famille monoparentale, composée, décomposée, recomposée.

Difficile pour l’enfant de s’y retrouver dans tous ces caprices d’adulte. On lui promet la résilience pour éviter la délinquance. Il n’est rien, ils sont tout. L’enfant est devenu leur doudou. Tant qu’il est petit et obéissant tout va pour le mieux, que du bonheur. Attendons qu’il ouvre les yeux et qu’il comprenne ce qu’on a fait de lui ! Cela risque de changer. Il suffit d’une quinzaine d’années.

Les enfants devenus adultes ont enfin pu s’exprimer

Les dérives de l’exploitation sexuelle des adultes ont mis au grand jour la même exploitation des enfants. Même là où ne s’y attendait pas. Toutes sont criminelles, abjectes.
Des écrivains ont régné plusieurs décennies dans le monde médiatique, décrivant leurs fantasmes privés, livrés orgueilleusement sur les plateaux de télévision. Ils eurent honneurs et subventions. Certains ont confessé leur ”mauvaise vie”, tandis que d’autres confondant vie privée et vie publique, avides de pouvoir mais prisonniers de leur inconsistance et pris à ses pièges, se retrouvent rejetés. On trouve vite leur remplaçant !

Sortirions nous de l’impasse civilisationnelle où nous nous sommes enlisés ?

Ne nous faisons pas trop d’illusion. Ceux qui donnaient et donnent encore le ”la” se prennent étonnamment pour Dieu qu’ils considèrent en crachant au visage de ceux qui ont l’humilité de croire. Ainsi on se permet de décider de la vie et de la mort pour tous, au nom d’une liberté orgueilleuse.

On vous parle aujourd’hui de ”dysphorie du genre” : une maladie créée de toute pièce par des idéologues. Ils ne connaissent ni l’anatomie, ni la physiologie, ils croient connaître la psychologie, le bonheur et vous injectent comme des vaccins leurs théories fumeuses qui rappellent les goulags où on vous remet dans le droit chemin.
Votre enfant garçon est peut être une petite fille et votre médecin endocrinologue va lui prescrire quelque traitement anti-hormonal, nommés bloqueurs de puberté, le temps qu’il choisisse son sexe social.

Le monde de la santé lui aussi est capricieux

Celui qui est docteur en médecine, lors de sa soutenance de thèse (qui a perdu beaucoup de sa valeur) a prêté le serment d’Hippocrate. Mais il est si ancien (500 ans avant J.C.) qu’il a été modifié et ne sert plus à rien. Les grands responsables de l’éthique et de votre santé affirment ne pas savoir distinguer le bien du mal. Et vous que pensez vous du cancer, du coronavirus, des trains qui déraillent ?

Comme vous êtes un homme ordinaire vous ne pouvez pas comprendre. On décide pour vous. Quand vous devez voter on vous manipule. Ne réfléchissez pas, on s’en charge.

Et ce genre d’attitudes envahit mon métier de médecin. Nous devons appliquer des protocoles imposés dans tous les domaines de la santé au nom de la générosité, de la santé pour tous. On n’a jamais vu autant de maladies nouvelles qui atteignent toutes les zones du corps de plus en plus jeune, et les effets indésirables des médicaments qui pullulent. Que du bonheur pour big pharma qui pense à vous du matin au soir !

Si vous préférez l’homéopathie ou la phytothérapie, moins coûteuse et aussi efficace vous risquez les foudres des autorités. Si malade vous ne signez pas le nouveau traitement qui fait de vous de plus en plus souvent un cobaye, on vous renvoie chez vous. Et vous tombez dans les mains des gourous parce qu’on ne vous a pas écouté.

Alors revenons à ”L’enfance retrouvée” : une bouffée d’air pur !

J’ai été très séduit pas PHILITT, revue de philosophie, de littérature et de cinéma. « PHILITT propose depuis 2013 un site internet entièrement gratuit, mobilisant une équipe de rédacteurs bénévoles. Le contenu disponible s’est grandement développé depuis 5 ans et compte aujourd’hui environ 600 articles et entretiens avec des écrivains, des intellectuels et personnalités du monde universitaire. »
Mieux encore « PHILITT se définit également comme une revue antimoderne. Ce qui implique que nous ne sommes ni « conservateurs » ni « réactionnaires » ni « traditionalistes », bien que nous ayons de l’admiration pour nombre de représentants de ces courants de pensée. »

Dans cette revue qui nourrit votre esprit et que j’ai lue intégralement qu’ai-je découvert ?

– L’esprit d’enfance selon Bernanos et le langage oublié de l’enfance, car Dieu est enfance.

– La désorientation des orientaux dans « Misère esthétique et politique du néo-orientalisme. »

– La collection de livres philosophiques destinée aux enfants : « Les petits platons ».

– L’enfant débutant perpétuel, premier en tout, incarne et vit son temps à un rythme moins éloigné de son existence que l’adulte.

– Pour restituer au mieux le regard de l’enfant, il faut filtrer une grande partie de la mémoire de l’adulte.

– La vérité est un nouveau-né.

– La vérité ne s’apprend pas seulement : elle se chérit et s’entretient, aussi.

-L’innocence est un état d’indulgence devant les ressorts de la vie.

– Quand les parents sont fatigués d’entendre les pourquoi, ils répondent par des parce que..

– Dans l’enfance contre le nihilisme à propos des ”Démons” de Dostoïevski : «Le viol comme crime hyperbolique, dépasse les limites du pardon et aboutit à la disparition de l’Absolu dans le cœur de la jeune fille, Matriocha. »

– Ce n’est pas par ignorance que les enfants oublient les contraintes du monde des grands mais par liberté.

– L’enfant est tempétueux mais ils le croient plein de quiétude ; l’adulte est lâche, mais ils le pensent plein de lucidité.

Oui cette revue est d’une grande lucidité et mérite qu’on la goûte, qu’on la déguste lentement mais sûrement, deux fois par an. Le prochain numéro, une anthologie intitulée : « Résister à la modernité ». Où et comment le trouver ?
On peut en pré-commander un exemplaire :
https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/resister-a-la-modernite/tabs/description
Une originalité de plus, la forme de financement avec Tipeee.

Tipeee c’est quoi ?

« Tipeee c’est une nouvelle forme de financement participatif basée sur la philosophie du «Tip» (le pourboire).
Ici les créateurs sont des passionnés, qui fournissent déjà des contenus réguliers et gratuits à destination de leurs communautés. Or, contrairement à un site de financement participatif traditionnel, ils ne viennent pas sur Tipeee pour demander de gros montants nécessaires à la réalisation d’un projet spécifique. Non ! Sur Tipeee, les créateurs sollicitent leurs fans pour qu’ils les soutiennent dans ce qu’ils font déjà ! » Ainsi vous deviendrez Tipeur. Allez sur https://fr.tipeee.com et vous serez guidé.
Je reste optimiste mais réaliste, car c’est en l’humain ordinaire que j’ai confiance, celui qui cherche, qui veut savoir et comprendre.

Bien à vous tous
Pr Henri Joyeux

Le Pr Henri Joyeux organise périodiquement des webinaires en direct sur des sujets de santé

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES

La Lettre du Professeur Joyeux est un service d’information santé indépendant et gratuit, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles.

Pour vous inscrire à la lettre, cliquez ici

Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéficier des services réservés?
Rejoignez Familles Santé Prévention, votre association de Prévention Santé

Cliquez ICI pour une Cotisation annuelle
2020-03-05T18:04:59+00:00