FR EN ES

EN FINIR NATURELLEMENT AVEC SURPOIDS ET OBÉSITÉ

/, Nutrition & Médecines Complémentaires/EN FINIR NATURELLEMENT AVEC SURPOIDS ET OBÉSITÉ

EN FINIR NATURELLEMENT AVEC SURPOIDS ET OBÉSITÉ

Chers Amis de la Santé
Avant d’entrer dans le vif du sujet

DEUX INFORMATIONS ESSENTIELLES

I/ VOULEZ VOUS ÊTRE ACTEUR DE VOTRE SANTÉ ?

DES CONFÉRENCES A PARIS AU THEÂTRE DEJAZET

41 BOULEVARD DU TEMPLE PARIS 3è

Soit paiement en ligne( prioritaire pour le placement) sur le site http://henri-joyeux.apc-conseil.fr    ou ci-dessous, sur chaque lien Info /réservations Soit paiement sur place – venir au théâtre 30 minutes avant le début de la conférence,

Pour toutes questions : alain.petrus75@gmail.com;

LUNDI 8 AVRIL [à 19h] Soigner la terre, c’est soigner l’Homme

 Lien Infos/ réservations ;

LUNDI 15 AVRIL [à 19h] Manger mieux et meilleur pour votre santé

Lien Info/ réservations ;

LUNDI 6 MAI [à 19h] Alzheimer et Parkinson : Compris et vaincu ? En liaison avec le Pr Jean-Bernard FOURTILLAN qui a découvert la régulation veille/nuit et l’hormone du sommeil la Valentonine.

Lien Info / réservations;

SAMEDI 11 MAI [à 11h] avec Luc MONTAGNIER 
Les vaccins : démêler le vrai du faux avec le Professeur Luc Montagnier Prix Nobel. Un sujet mondial ! Pour des vaccins efficaces et sans danger

Lien Info / réservations ;

SAMEDI 11 MAI [à 15h] La Santé et l’Ecole, en présence du sociologue et philosophe EDGAR MORIN et en lien avec la sortie du livre d’Henri Joyeux et Thierry Fournier « Vous allez aimer l’Ecole – Il n’est pas trop tard ! » (Ed.Lattès – 2016)

Lien Info / réservations ;

LUNDI 20 MAI 2 Thématiques [à 19h] – Guérir enfin le cancer :
 Oser dire quand et comment ?
– Les Hormones :
de la puberté à la ménopause et à l’Andropause, et notamment les alternatives à la pilule et aux traitements substitutifs de la ménopause et de l’andropause » à propos de l’excellent livre de la journaliste Sabrina Debusquat, auteure de « J’arrête la pilule » (Ed.LLL)

Lien Info / réservations ;

LUNDI 17 JUIN 2 Thématiques [à 19h] – Les produits de la mer,
Soigner la Mer, c’est Soigner l’Homme
– Les produits de la ruche pour la santé : miel, propolis, gelée royale, pollen et venin.

 Lien Info / réservations ;

A MONTPELLIER UNE CONFÉRENCE LE MARDI 2 AVRIL À 19H30

Salle Guillaume de Nogaret – Espace Pitot
Place du Pr Mirouze
LA SANTÉ DANS L’ASSIETTE
Des vertus de l’olivier aux bienfaits des produits de la Ruche
Inscription

II/ LES PROCHAINES FORMATIONS DE PRÉVENTION SANTE

EN ARAGON en JUIN (23 au 28) et SEPTEMBRE (22 au 27)
Vous avez été très nombreux à vouloir suivre la formation de prévention santé que nous organisons en Grèce à Corinthe sur le thème « Nutrition, prévention et traitements des maladies de civilisation des cancers aux rhumatismes et maladies neurodégénératives – Aspects théoriques et pratiques ».

Nous n’avons pu inscrire que 107 personnes, retenues par ordre d’inscription.

Vos demandes sont tellement nombreuses que nous vous proposons de choisir au plus tôt l’une des deux semaines de juin ou de septembre prochain en Aragon dans le cadre somptueux et apaisant du Village VITAREGEN, au bord d’un Lac Turquoise, au milieu d’une nature intacte et préservée.

Nous serons à nouveau à votre service en juin et septembre prochains, avec mes collègues et amis les docteurs Claude Lagarde biologiste très spécialisé en micronutrition, Anne de Clerck Homéopathe et nutritionniste, Jean-Pierre Poinsignon rhumatologue spécialiste des maladies auto-immunes rhumatismales et cutanées et les excellents ostéopathe bio-énergéticien Christian Bordes et Yves Jimenez et Sylvie Bordes sophrologue.
Ne tardez pas à vous inscrire, car nous ne pouvons être plus de 70.
Inscriptions auprès de Sylvie Bordes
LES CHEMINS DU LAC – VITAREGEN (Village Santé)
Correspondance et contact : 65250 Hechettes (Franceb )
Tél. : 00 33 6 13 63 02 57
E-mail : bordes.sylvie@sfr.fr ou contact@vitaregen.com
http://www.vitaregen.com/
http://www.lescheminsdulac.com/

Personnellement je prendrai le temps de voir les dossiers cancérologiques bénévolement, afin de vous orienter si possible vers la santé avec le minimum de médicaments.
Depuis un peu plus de 6 ans j’ai pu contrôler et valider scientifiquement les bienfaits de telles semaines de régénération VITAREGEN chez des patients à des stades avancés de la maladie cancéreuse. Ils ont pu comprendre leur maladie, réduire les risques de récidives en orientant leurs comportements vers la prévention et vivre moins stressés.

EN FINIR NATURELLEMENT AVEC SURPOIDS ET OBÉSITÉ

Vous êtes très nombreux à lire et relire mes deux premières lettres sur les sujets « Surpoids et obésité » et vous avez raison.
Vous avez compris ce qui constitue le surpoids, ce que pèse et représente le tissu adipeux.
Vous avez bien lu et intégré les nombreuses pathologies qui vous guettent. Vous les vivez peut être déjà, ou vous voulez les éviter.
Vous avez identifié les aliments responsables de la construction du surpoids et de l’obésité.

Cette 3ème lettre n’est pas un programme d’amaigrissement ou des recettes de gourou. Elle atteint votre intelligence et les justes décisions que vous devez prendre, en comprenant bien pourquoi vous allez les prendre et comment vous allez faire.

Soyez rassurés, je ne vous propose ni régime, ni interdit alimentaire que l’on s’empresse de quitter en recherchant quelque pilule qui ferait le travail à votre place.
Nous avons tous en tête le Médiator de sinistre mémoire, prescrit à des diabétiques en surpoids et généralisé au maximum de personnes qui voulaient maigrir sans effort.
Méfiez vous des nouveaux aides-minceur, des régimes de la télé et des radios, des gélules qui attaquent, dont certaines vous donnent des selles huileuses, des gaz malodorants et qui – totale aberration- entravent l’absorption des vitamines liposolubles A, D, E et K si importantes pour vos défenses immunitaires et votre cerveau.
Deux situations sont possibles : le surpoids acceptable de quelques kilos de trop mais que vous souhaitez réduire, et le surpoids proche de l’obésité (je n’aime pas ce mot, blessant et discourtois).

Régulez faim et satiété : vos ”radars” vous guident pour manger Mieux et Meilleur (1)

Votre cerveau est informé, soyez attentif aux signes qu’il vous adresse

Vous avez faim, c’est l’heure de l’un des 3 repas d’une journée. Votre estomac pense à votre santé, il libère une hormone nommée Ghréline ou Hormone de la faim qui stimule votre appétit. Son taux dans le sang monte avant le repas et diminue progressivement quand l’estomac se remplit.

Il vous demande de manger lentement, de mastiquer toutes vos bouchées au minimum 20 fois. Un enfant de deux ans mastique les morceaux de pomme ou de carotte jusqu’à 29 fois avant d’avaler sans qu’on le lui demande. Il n’a pas encore toutes ses dents. Nous adultes, nous oublions qu’elles représentent le meilleur broyeur, mixeur, l’acte I de notre nutrition.

N’avalez que lorsque l’aliment est rendu pâteux, en purée ou liquide. C’est votre cerveau qui vous le dit, car au début vous allez compter le nombre de mastications. Ce n’est pas facile quand on est habitué à manger à toute vitesse le téléphone à la main…

Demandez à votre conjoint, à vos enfants ou petits enfants de vous aider à utiliser vos muscles masséters, en pensant à ce que vous venez de mettre dans votre palais des saveurs.

Votre salivation peut avoir commencé à l’odeur d’un bon plat ou seulement en lisant le menu puis en contemplant votre assiette. Quand ce que vous avez choisi de manger commence à votre petit déjeuner ou lors d’un de vos repas, c’est la mastication qui masse vos glandes salivaires, les stimule.

Elles peuvent fabriquer jusqu’à 1,5 litre de salive pas jour, remplie d’enzymes de la digestion et du goût. Goûtez, savourez, régalez vous, pensez à ce que vous consommez. Vous informez encore votre cerveau qui déguste, tandis que vous  partagez en famille ou avez des amis.

Votre estomac vous informe aussi, il n’est pas corvéable à merci, ce n’est pas la panse d’un bovin

La sensation de distension gastrique n’est perceptible que si on est attentif. Comme vous voulez perdre le tissu adipeux en excès, comme vous avez compris et décidé de manger mieux et meilleur en consommant moins, vous voulez éviter les lourdeurs du haut du ventre à gauche. Vous visez la légèreté et refusez les lourdeurs et la sensation de fatigue qui suit, avec l’envie de sommeiller.

Ce sont les crudités, longuement mastiquées, fruits frais avant le repas ou au milieu quand cela vous convient, salades, légumes rappés ou coupés (carottes, tomates, radis, concombres, melon, fenouil, poivrons, céleri..), tous de saison et bio qui feront la fête seuls ou associés dans votre estomac et vous donneront la sensation de plénitude.

Entre les repas une petite faim, n’attendez pas la grande, sera calmée par un grand verre d’eau, une infusion savoureuse et un fruit bien mastiqué.

Quand on vous dit que le taux de l’hormone de la faim augmente pendant tel ou tel régime, c’est vrai et cela signe l’inefficacité des régimes classiques.

Pour éviter cette anomalie, cette dérive, il s’agit de remplacer les aliments qui ne conviennent pas par ceux qui nous font du bien : du végétal, végétal, végétal et le moins cuit possible, al dente, craquant sous les dents, gardant toutes ses couleurs et ses goûts naturels.

Il ne s’agit pas de devenir Végan ou Végétalien absolu, mais vous l’avez compris, de forcer sur les végétaux ce qui va distendre votre estomac. C’est le jeûne sympathique, choisi et non contraint,  orienté vers le végétal, vers ce que la nature nous donne de meilleur. Même les enfants et toute la famille peuvent s’y mettre.

C’est l’industrie agro-alimentaire que l’on quitte consciemment avec ses pesticides, ses conservateurs, ses techniques de préparation et de conservation, ses exhausteurs de goûts, ses ”E” incompréhensibles. Nous sortons de toutes ces manipulations qui nous mettent en addiction en particulier de sucres réels ou cachés.

L’orientation végétarienne est donc essentielle et va vous permettre de laisser tomber naturellement lactoolisme, alcoolisme et fructoolisme nous allons voir comment.

Cela ne vous empêchera de consommer avec un verre de bon vin Bio sans sulfites, une fois par semaine un bon steak, un bon poisson des mers froides que vous saurez cuire à la vapeur douce afin qu’ils perdent pesticides et métaux lourds.

Votre estomac puis le tissu gras vous disent la satiété

L’estomac suffisamment garni d’aliments et d’eau de qualité, informe aussi votre cerveau. Il fabrique l’hormone de la satiété, la Leptine, dans les 15 à 20 minutes qui suivent l’arrivée des aliments dans l’estomac. C’est pour cela qu’il faut mastiquer-manger lentement. Le besoin de s’alimenter se réduit.

Un peu plus tard c’est le tissu gras qui lui aussi fabrique l’hormone de la satiété, en libérant cette hormone la Leptine dite aussi de la minceur car en Grec Leptos veut dire ”mince”.

Les rythmes jour/nuit, veille/sommeil informent également le désir de manger.

Dans la matinée le taux est faible, orientant bientôt vers l’heure du repas, et à minuit le taux est le plus haut, c’est le sommeil que le corps attend pour un vrai repos.

Mettez votre pancréas au repos, faites le jeûner de sucre, il libèrera moins d’insuline et vous réduirez vos traitements contre le diabète ou l’empêcherez même d’apparaître

Vous le savez c’est l’insuline en excès qui fait entrer les sucres dans les adipocytes, les cellules du tissu adipeux et là les sucres sont stockés en gras. Il en est de même dans votre foie, déjà suffisamment chargé en réserves de sucres sous forme de glycogène. Comme celui des oies, votre  foie n’en peut plus et vous voilà lourd, fatigué en permanence, essoufflé au moindre effort et sans vous en rendre compte vos défenses immunitaires s’effondrent.

Vous êtes sur le bon chemin, réduisez votre stress (4)

Les stress conscients ou inconscients désorganisent toutes les régulations. Les réflexes de l’angoisse, des petits stress cumulés du plus petit au plus grand, sont difficiles à gérer si on ne les identifie pas. Ils se répercutent en l’un des 3 domaines de la vie quotidienne. 

  • L’alimentation : c’est la boulimie qui fait que l’on se caresse l’estomac avec en particulier les sucres associés ou non au chocolat avec tous ces produits qui finissent en A, Soda, Coca, Nutella, Orangina.. avec les produits laitiers liquides ou même solides. Beaucoup de personnes vous disent j’adore le fromage et les yaourts. Avez-vous compris qu’ils abîment votre santé, qu’ils sont une des causes principales de votre surpoids ?  C’est la même chose avec le pain blanc, la baguette que l’on consomme presque entière, les viennoiseries trempées dans le lait. On va les remplacer par des fruits frais de saison, des fruits secs oléagineux, une œuf à la coque et si possible bio. Au repas pensez aux légumineuses germées et autres farineux ou féculents cuits à la vapeur douce, très courte et donc al dente.
  • Les deux autres réflexes fonctionnent aussi plus ou moins consciemment, quand celui de l’alimentation, la bouffe est contrôlé. Il s’agit de l’Argent et des risques d’acheter n’importe quoi pour se faire plaisir, pouvant conduire au surendettement ou vers des achats inconsidérés, avec un inconscient qui vous dit en boucle « je le vaux bien ». Le troisième réflexe quand les deux premiers sont contrôlés,  c’est l’Amour qui peut s’orienter vers une sexualité compulsive très à la mode aujourd’hui.

Méfiez vous des perturbateurs endocriniens

Les plus méconnus ne sont pas ceux de l’environnement ; ce sont les hormones exogènes, étrangères à votre organisme – on vous dit pour vous rassurer ”biomimétiques”. Il s’agit des traitements hormonaux de la ménopause et des nombreuses pilules contraceptives, aux divers dosages bi-hormonaux qui sont responsables aussi des accidents vasculaires cardiaques ou cérébraux.

Il y a enfin les nombreux traitements dits anxiolytiques, antidépresseurs et somnifères qui rendent souvent boulimiques et favorisent les addictions aux jeux, aux aliments sucrés…

Comment votre excès de poids va commencer à fondre 

Libérez votre foie de son stockage de gras

C’est lui en première position qui va libérer son énergie stockée en trop. Ses cellules, les hépatocytes gonflées de gras vont libérer dans la circulation sanguine les triglycérides (trois acides gras liés) qu’il va falloir brûler, consommer. Il n’y a pas 36 solutions, c’est l’activité physique qui est la plus efficace.  Voir plus loin.

L’activité intellectuelle est aussi utile mais consomme moins d’énergie que vos muscles. Ce qui est sûr, c’est que vous vous sentirez plus attiré à la réflexion, pourquoi pas à la méditation de pleine conscience, au Yoga ou à des méthodes qui vous apaisent, car c’est tout votre Être qui est en changement.

Réduisez votre masse grasse

Votre masse adipeuse va progressivement se mobiliser, d’abord dans une zone que vous ne voyez pas. Elle est surtout cachée dans le ventre entourant les anses intestinales, autour des reins, dans le tablier graisseux que nous avons tous, qui recouvre tout le tube digestif. La fonte est donc invisible, il faut le savoir, car le danger serait de ne pas persévérer.

La fonte graisseuse abdominale, s’accompagnera de celle des membres inférieurs avec les oedèmes des chevilles, mais aussi du tissu sous cutané de tout le corps y compris des doigts boudinés et du visage empâté.

L’abondance des végétaux longuement mastiqués, stimule les contractions intestinales et refait vos défenses immunitaires

Le transit se transforme lentement mais sûrement. Ce n’est pas visible, mais les sensations changent. Les gaz sont différents, moins malodorants car la fermentation est moindre, se fait mieux, le microbiote s’équilibre.

S’il y avait constipation, elle se réduit. Les fibres des végétaux préservées par une cuisson très courte, le ballon de bon vin  avec ses tannins, (resvératrol et rutine) en fin de repas, font leur office en contractant la musculature intestinale. L’huile d’olive concentrée en polyphénols également.

Les sorties digestives s’adaptent aux nouvelles habitudes alimentaires. Moins de ballonnements, moins d’éructations après les repas, moins d’assoupissement nécessaire pour reprendre le travail de l’après midi.

Suivez la bascule chaque semaine

Inutile de vous peser tous les jours, cela ne sert qu’à vous décourager. Vous l’avez compris, la perte de poids pour qu’elle soit significative demande un peu de temps. Une semaine est nécessaire. La première semaine, visez la stabilité ou une légère baisse qui vous encourage. Ce sont les semaines suivantes qui sont importantes et votre persévérance.

Vous allez vous rendre compte qu’en 4 semaines, vous pouvez perdre au moins 2 kilos. C’est la joie.

Retrouvez confiance en vous

Et oui la confiance en soi est d’une grande importance, elle fait partie des résultats de ces nouveaux comportements alimentaires. Mais vous l’avez compris, ils ne suffisent pas. Il faut maintenant tranquillement brûler toutes les bûches de tissu adipeux qui gênent votre corps, votre psychisme, votre affectivité, tout votre Être. Toutes ces calories en trop vous allez les faire fondre en vous bougeant.

L’activité physique progressive est vitale, mais pas à pas

Je ne vous propose pas un marathon, mais doucement de vous bouger, de trouver dans votre cerveau l’activité physique qui vous convient le mieux. Attention ce n’est pas le golf en voiture électrique quel que soit le nombre de trous ! 

Marche rapide type nordique, vélo ou tout autre sport, l’important est de choisir et de s’y tenir. Attention ne forcez pas la machine, l’objectif n’est pas de vous essouffler et que vous vous écrouliez à l’issue.. Cela peut être tous les jours en augmentant d’une minute par jour si vous avez démarré avec 5 minutes ; cela peut être 3 fois par semaine… Attention de ne pas décider que ce sera seulement à partir du week-end prochain ou au retour des vacances…

Cette activité a plusieurs intérêts dont vous vous doutez :

  • vous allez perdre de l’eau présente dans la lymphe qui stagne dans la cellulite des cuisses en particulier ;
  • vous allez transpirer et si possible abondamment, cela ne vous empêchera pas de boire pour uriner et retrouver des urines claires sans trop d’odeur ;
  • de semaines en semaines votre taux d’enzymes hépatiques, surtout les Gamma GT va commencer à descendre. Vous êtes sur le bon chemin.
  • vous allez stimuler vos cellules musculaires, les myocytes, qui vont capter l’énergie dont elles ont besoin, venant du glycogène présent dans le foie qui va se désengorger de ses graisses, revenant vers le métabolisme des glucides que les muscles adorent quand ils se bougent.

Les deux situations de surpoids : simple ou excessif 

Quelques kilos à perdre : le jeûne personnalisé

Avez vous remarqué que le jeûne est revenu à la mode. Finis les régimes qui entravent et ne marchent pas. Le jeûne fait tendance, c’est excellent. Attention de ne pas faire n’importe quoi, car quand on dit jeûne à ceci ou cela, peut vouloir dire, jeûner avec seulement des grappes de raisins bio pendant la période des vendanges.

A l’inverse jeûner de produits laitiers cela veut dire ne pas en consommer du tout, tandis que jeûner avec des jus de fruits et légumes frais obtenus avec l’extracteur de jus, signifie que l’on ne prend rien d’autre comme aliment.

Ainsi vous choisissez ce qui vous va le mieux selon vos goûts et les objectifs que vous voulez atteindre. Bon jeûne. Ce peut être un jour par semaine ou une semaine pas trimestre, par année.. Cela ne peut que vous faire du bien. Votre corps, votre cœur, votre esprit et même votre âme vous le rendront, du bonheur pour tout votre Être.

Beaucoup de kilos à perdre : le jeûne accompagné

Votre surpoids est net. Vous êtes sur une mauvaise pente. Vous avez accumulé les kilos, il y en a 10, 20, 30.. de trop. Vous avez tout essayé, votre portefeuille a souffert autant que vous pour des résultats minables.

Vous avez vu en consultation des spécialistes, des grands et des petits, on vous a donné des fiches de menus, de recettes, des colonnes d’interdits et de permis… Tout est parti à la poubelle et vous êtes découragé.

Il n’est jamais trop tard. Relisez un crayon à la main ces 3 lettres, sortez les sur papier et prenez rendez-vous avec un micronutritionniste ou un naturopathe.

Avant toute chose, médecin ou pas, celui qui va vous aider et vous suivre, car un suivi est absolument nécessaire, a besoin d’un bilan biologique complet en plus du bilan clinique qu’il va établir. Il va écouter avec empathie et délicatesse vos motivations, vos stress, votre histoire personnelle, vos souffrances..

* Un vrai bilan biologique préalable

Ce bilan va apprécier

  • votre état hépatique avec les taux des enzymes TGO, TGP et Gamma GT) .
  • votre état rénal avec le taux de la créatininémie et la filtration.
  • votre état pancréatique avec les taux de sucre dans la sang (glycémie) et d’hémoglobine glyquée qui donne vos habitudes depuis 2 à 3 mois, éventuellement celui d’insuline (insulinémie).
  • votre état immunologique avec une formule sanguine complète comprenant la répartition des globules blancs en particulier des lymphocytes et si nécessaire le rapport des lymphocytes CD4/CD8 ou T4/T8.

* Un suivi régulier par un nutritionniste qui ne prescrit pas de régime

Prévoyez une visite mensuelle pour vérifier que les conseils ne sont pas trop difficiles à suivre. Orientez vous vers les produits les plus naturels et si possible cultivez votre jardin.

Tous mes vœux très chaleureux.

Professeur Henri Joyeux

(1) Mangez Mieux et Meilleur de 0 à 100 ans – Pr Henri Joyeux et Jean Joyeux-  Ed ROCHER
(2) La panse, c’est le rumen, premier des quatre compartiments du système digestif des ruminants. Il est de loin le plus volumineux et joue un rôle indispensable dans la dégradation des nutriments par la fermentation bactérienne.
(3) Tout à la Vapeur douce : 125 recettes – Christine Bouguet-Joyeux et Bernadette Jastrebski – Ed Rocher 2019
(4) Lutter contre le Stress, un remède contre le cancer – Pr Henri Joyeux- Docteurs André et Luc Joyeux -Ed Rocher.
(5) Vous comprenez pourquoi je les prescris la veille du départ dans l’au-delà, car vous ne les mastiquez pas et ils apportent trop de lactose. Vous comprenez aussi pourquoi il faut les éviter chez les enfants, et les remplacer par un morceau de fromage à mastiquer, avec des fruits frais de saison..
(6) Les plastiques avec le Bisphénol A, les pesticides de l’air, le DDT le plus célèbre des oestrogènes artificiels…
(7) Olivie plus de Atlas Olive Oil

La Lettre du Professeur Joyeux est un service d’information santé indépendant et gratuit, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles.

Pour vous inscrire à la lettre, cliquez ici

Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéficier des services réservés?
Rejoignez FamillesSantéPrévention, votre association de Prévention Santé

Cliquez ICI pour une cotisation annuelle
By | 2019-04-01T16:14:27+00:00 mars 26th, 2019|Lettres, Nutrition & Médecines Complémentaires|0 Comments

Webinaire en direct avec le Pr Joyeux

« TOUT L’OLIVIER POUR VOTRE SANTÉ »

Ses applications en cardiologie, rhumatologie, dermatologie, gastro-entérologie, fertilité.

Le jeudi 25 AVRIL de 20h30 à 22h00

Inscrivez-vous ici