FR EN ES

ETE 2020 : La distanciation, les masques, et plus ?

/, Lettres/ETE 2020 : La distanciation, les masques, et plus ?

ETE 2020 : La distanciation, les masques, et plus ?

SAVOIR et FAIRE SAVOIR
LES DIFFÉRENCES ENTRE SOIGNER des MALADES ET LA RECHERCHE avec des MALADES

Je conseille vivement d’écouter mes deux collègues de l’IHU Méditerranée le Pr Didier RAOULT directeur et le Pr Jean-Christophe LAGIER chef de service des maladies infectieuses et tropicales :  A propos du COVID-19. (​Interview du 11 août 2020 – ​​10 min 38”)

Des conseils pour éviter ou supporter le Covid 19

1/ Prévenir ou bien traiter
diabète, obésité, hypertension artérielle, maladies auto-immunes et cancers…

2/ Les 7  actions
pour développer et entretenir vos défenses immunitaires contre le Covid 19

 1/ Une Alimentation de qualité à forte orientation végétarienne. 

Il est nécessaire de forcer sur les produits végétaux de proximité, frais et de saison, correctement lavés dans une belle eau courante.
Les fibres végétales des fruits et légumes frais, seront longuement mastiqués avant d’avaler. Ils entretiennent le microbiote intestinal fait de plusieurs milliers de milliards de bactéries, champignons et virus qui vivent en symbiose avec notre organisme et stimulent en permanence nos défenses immunitaires.

Le microbiote de notre système digestif quand il est en équilibre, est responsable de l’activation de 70 à 80% de nos cellules immunitaires. Il en est de même pour les autres microbiotes : des poumons, du foie, de la peau, des voies génitales et urinaires. Un microbiote peut exister au sein même de certains organes.
L’équilibre de ces populations bactériennes, virales, fungiques non pathogènes participe à un fascinant système de protection contre les agressions extérieures. Ils « occupent la place », ne laissant pas les bactéries pathogènes se développer. Ils participent aussi à l’entretien des fonctions digestives, essentielles à la protection contre les pollutions environnementales et plus encore à la bonne absorption des micronutriments.

Outre les protéines végétales des céréales et légumineuses, on peut consommer les protéines animales d’origine marine, des poissons et fruits de mer de qualité, des animaux à deux pattes pour les viandes blanches et pas plus d’une fois par semaine des gros animaux à quatre pattes apportant une viande surtout rouge dont il ne faut pas abuser.

Il est important d’éviter les aliments déjà transformés ou raffinés, pauvres en nutriments. L’humain est très loin d’être en mesure de faire aussi bien que la nature, alors autant profiter de ce qu’elle nous donne sans trop le transformer… d’autant que c’est cela même qui nous a permis de survivre pendant des dizaines de millénaires… pour ne parler que de nous les humains.

 2/ La Cuisson à la vapeur douce et courte qui ne dépasse pas 97°C. 

Pour tous les aliments à cuire, la cuisson à la vapeur douce (pas sous pression, donc pas de cocotte minute) est la plus intéressante pour préserver les micronutriments essentiels, mais aussi pour faciliter la digestion. En évitant les cuissons agressives, on évite de détériorer fortement les qualités nutritionnelles des aliments.

Trop cuire, trop longtemps et à trop forte température, fait disparaître en particulier les vitamines et les meilleures molécules du Totum de l’aliment. Un cuit vapeur de type couscoussier est ce qu’il y a de moins cher et de plus efficace.
La cuisson à la vapeur douce et rapide laisse à l’aliment végétal ou animal ses saveurs et arômes originaux qui ne peuvent que régaler le palais des saveurs tout en préservant le croquant de ses fibres.
Ces conditions sont une garantie de la biodisponibilité des micronutriments pour l’organisme et la santé de notre microbiote intestinal, clé de vos défenses immunitaires.

 3/ Des boissons abondantes pour rester bien hydraté surtout dans les pays, régions où les saisons sont chaudes, humides ou caniculaires. 

Plus on avance en âge, moins on a tendance à boire (pour ne pas se lever la nuit), ce qui crée une déshydratation progressive et inconsciente, source de malaises, d’hypotension artérielle, d’insuffisance rénale et d’état lentement dépressif.

Parmi les meilleures boissons l’eau potable au plus proche de chez vous ou filtrée si nécessaire, si elle est trop chargée en chlore. Eviter les bouteilles en plastiques en particulier l’été, et toutes les boissons sucrées avec vrais ou faux sucres, de type soda, coca, jus industriels…

Le sucre en excès est l’ennemi numéro 1 de notre santé à tous les âges de la vie !

Les jus de fruits et légumes frais que vous préparez vous-même sont excellents pour la santé.

Si vous voulez consommer des boissons alcoolisées ne pas dépasser une ration de 125ml par repas soit 1/4 de litre par jour, de vin ou bière locale et éviter les alcools forts type whisky, vodka, eau de vie, pernod.. Leur consommation est fortement déshydratante dans l’immédiat, et défavorise la thermorégulation. Pris régulièrement ils fatiguent votre foie et l’orientent vers la cirrhose.

 4/ Une activité physique régulière pour brûler les excès alimentaires de la surnutrition. 

L’activité physique est le meilleur moyen de gérer l’énergie et les puissances physique et psychique qui nous animent.

Elle entretient notre système osseux que nous refaisons tous les 10 ans si nous sommes réguliers. C’est la manière la plus efficace d’éviter la décalcification et l’ostéoporose, mais aussi amyotrophie source de faiblesse musculaire qui conduit à la déprime des personnes âgées.
Elle maintient la souplesse de nos articulations, meilleur moyen d’éviter l’arthrose et les handicaps du vieillissement.
Elle réduit les risques de surpoids et l’obésité qui conduisent au diabète et à ses nombreuses complications.
Elle participe à la prévention des cancers et de leurs récidives : du sein, de la prostate et de beaucoup d’autres localisations cancéreuses et maladies auto-immunes.
Chacun doit trouver l’activité qui lui correspond, tant d’un point de vue logistique que dans le plaisir qu’il prend à la pratiquer. C’est aussi là que les effets sont très positifs sur la résistance au stress. Attention, une mauvaise alimentation peut largement contrecarrer les effets positifs de l’activité physique.

 5/ La respiration d’un air le moins pollué

L’air que nous respirons est vital pour l’oxygénation de tout notre organisme. Nous ne vivons pas dans une atmosphère stérile car nos défenses immunitaires sont parfaitement organisées, si nous savons les entretenir, pour capter et rejeter les intrus par sécrétions et expectorations régulières.

Les exercices respiratoires le matin au lever avec de grandes inspirations suivies d’expiration complète sont excellents pour l’entretien de nos bronches, bronchioles et alvéoles pulmonaires. On peut aussi pratiquer des exercices de respiration lente et profonde comme la cohérence cardiaque pour réduire les effets négatifs du stress.

Profitons de l’été pour réduire à minima les addictions tabagiques ou autres fumées, responsables de broncho-pneumopathies chroniques, et d’infections en tout genre y compris de covid 19, d’infarctus du coeur et d’accidents vasculaires cérébraux que l’on peut éviter par des comportements de santé.

 6/ Le sommeil réparateur d’au moins 7 à 8h/24h 

Il a été bien conçu par l’Architecte de la Vie, avec le rythme des 3 fois 8h, comprenant les deux périodes de 8h d’éveil dans lesquelles sont inclus les moments de repas et de partages en famille, entre amis.

L’inéluctable temps de réparation pendant les 8h de nuit reste vital.
Il est fait pour soulager nos milliards de neurones qui ont beaucoup travaillé en journée animant nos décisions, agissements, bonheurs et tristesses.
C’est aussi pendant le sommeil que les tissus se réparent, cicatrisent, que le foie neutralise et élimine les toxiques, et que les cellules de l’immunité se reproduisent.

Le manque de sommeil est très nocif, et les excitants (café, sucre, grosses doses de féculents trop cuits, alcool, boissons énergisantes, drogues..) ne font que masquer la sensation de fatigue, accélère l’épuisement du système nerveux, jusqu’à ce que le cerveau rende les armes.

 7/ Les infusions d’Artémisia pour stimuler l’immunité et aussi prévenir les accès palustres en zone endémique.

Qu’il s’agissse d’Artémisia annua ou afra, ce qui compte c’est le Totum de la plante. Sa consommation régulière au moins une fois par jour est un excellent moyen, peu coûteux de prévention du paludisme.

Les preuves scientifiques s’accumulent. Cette découverte a valu au professeur chinois Tu You You le prix Nobel de médecine en 2015 lui donnant une valeur scientifique définitive et mondiale.

Si une simple infusion prise sur une semaine est capable de traiter et même de prévenir le paludisme, c’est qu’elle a une efficacité immunologique plus large qu’on ne le pense.

Il est utile de la consommer dans le cadre de la stimulation des défenses immunitaires même face au Covid 19. Si des études randomisées sont scientifiquement utiles et recommandées, sa consommation reste indiquée sans tarder chez les personnes à risques.

La dernière conférence de l’Eté dans l’Aude

Je serai en conférence au Moulin d’Albières dans les Hautes Corbières le samedi 22 août de 16h à 19h pour débattre de
la Gastronomie Santé pour la meilleure immunité”.
S’inscrire moulin.albieres@orange.fr
pas plus de 150 personnes (avec masque)

Rester vigilants et passez de bonnes vacances pour être en pleine forme à la rentrée.

Pr Henri Joyeux

Le Pr Henri Joyeux organise périodiquement des webinaires en direct sur des sujets de santé

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES

La Lettre du Professeur Joyeux est un service d’information santé indépendant et gratuit, spécialisé dans la prévention des maladies auprès du grand public et des familles.

Pour vous inscrire à la lettre, cliquez ici

Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.

Vous avez une Question Personnelle de Santé (réponse confidentielle) ou vous souhaitez bénéficier des services réservés?
Rejoignez Familles Santé Prévention, votre association de Prévention Santé

Cliquez ICI pour une Cotisation annuelle
2020-08-14T18:32:45+00:00