👏 👶 Les familles comprises par le 🇫🇷 Conseil d'Etat 👏👶

✉️ Lettre du Professeur Henri Joyeux suite à la décision du Conseil d'Etat 🇫🇷 du 8 Février 2017 ✉️

 

Les familles comprises par le Conseil d’Etat

Poursuivons la mobilisation..

 

Le Conseil d’Etat donne 6 mois à la ministre pour faire fabriquer le classique DTP

 

La plus haute juridiction administrative de l’Etat oblige le Ministère de la Santé à rendre disponible les 3 vaccins obligatoires avant l’âge de 18 mois, contre diphtérie, tétanos et polio.

Et ce sans ajouter comme les fabricants et la ministre essayent encore et espèrent l’imposer, les 3 vaccinations supplémentaires contre l’hépatite B, la coqueluche et l’hémophilus influenzae b.

 

L’action de groupe des 2300 plaignants, remarquablement menée par Maître Jacqueline Bergel a porté ses fruits. Nous tenons à l’en féliciter et remercier chaleureusement au nom de toutes les familles.

 

Le Conseil d’Etat donne donc raison au 1 092 330 personnes qui ont signé la pétition que nous avons rendue publique en lançant l’alerte avec l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, l’IPSN.

 

http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/index

 

La ministre a désormais 6 mois pour qu’enfin les 800 000 enfants qui naissent chaque année et plus d’un million de moins de 2 ans qui l’attendent, puissent recevoir cette vaccination obligatoire.

 

Les laboratoires sont donc dans l’obligation de re-fabriquer le classique DTP qui a fait ses preuves, et sans l’adjuvant dangereux qu’est l’Aluminium. Ils savent parfaitement le fabriquer et en moins de 6 mois.

Mais certains journalistes du système font croire qu’il faudrait 10 ans pour le fabriquer et se servent des médias qu’ils contrôlent, en ajoutant pour me discréditer que je suis personnellement radié de l’Ordre des médecins ce qui est faux. Information de l’AFP qui démontre le sérieux de ces agences !

Quand une page entière de publicité sur les vaccins dans les quotidiens Le Monde, le Figaro ou Libération se négocie entre 30 000 et 15 000 € HT, on comprend pourquoi les informations de ces grands médias sont manipulées, sans parler des passages télévisés !

 

La réaction ministérielle et celles des experts se sert de la concertation citoyenne totalement manipulée

 

Evidemment le ministère n’a pas tardé à répondre. Il invoque la concertation citoyenne qui a duré toute l’année 2016 et se résume en 3 points que les journalistes scientifiques du système liés indirectement à l’Empire vaccinal n’ont pas rapportés :

  • moins de 11 000 internautes ont participé dont 70% ont réclamé les seuls 3 vaccins obligatoires ;

  • le jury des professionnels a considéré que les vaccins ne devaient plus être obligatoires ;

  • le classique DTP aurait été responsable d’allergies, ce que les  journalistes médicaux du ”système”  répètent comme des perroquets et qui n’a jamais été démontré sérieusement.

 

La conclusion de la concertation, prévue d’avance, n’est pas étonnante.

 

Elle méprise les familles : son président - dont l’indépendance des fabricants pose question - nommé par la ministre, veut imposer 8 vaccinations supplémentaires aux enfants à peine nés soit 11 au total à deux mois, alors que le système immunitaire de l’enfant n’est pas en place avant ses 24 mois !

 

Quant à la réponse de la ministre et de l’Empire vaccinal, elle propose le kit disponible sur demande du prescripteur.

C’est une tromperie supplémentaire car il est très difficile à obtenir, d’autant plus qu’il se présente avec deux vaccins séparés : l’un contre la polio (IMOVAX), l’autre contre diphtérie et tétanos (DTVAX) qui contient de l’Aluminium et un dérivé du mercure le Thiomersal, deux produits toxiques à moyen ou long terme à éviter absolument.  

 

Il faut donc poursuivre la mobilisation

 

  • en faisant largement circuler cette lettre auprès de vos voisins et amis et en réclamant à cor et à cris la re-fabrication rapide du classique DTP sans Aluminium. Quelques mois suffisent.

 

-  le DTP seul peut être dans les pharmacies en moins de 6 mois, mais cela dépend de la pression que nous mettrons sur le ministère et sur les fabricants.

;

  • en  multipliant le nombre de signatures à la pétition car nous devons influencer en plus TOUS les candidats à la présidentielle.

 

http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polio/ind

Ainsi nous mobiliserons jusqu’à 2 millions de signatures pour que les familles soient écoutées et respectées.



Seuls les médecins doivent avoir la responsabilité de l’acte vaccinal, qui fait partie de leurs responsabilités, et sans recevoir une prime toutes les 20 vaccinations...

 

Le conseil national de l’ordre des médecins le sait et doit l’affirmer publiquement : les médecins sont compétents pour discerner entre les enfants et les familles qui doivent être vaccinés, - telles les réfugiés - et ceux et celles qui peuvent attendre ou n’en ont pas besoin avant deux ans. Il en est de même pour les adultes.

 

L’Aluminium comme le Mercure doivent définitivement disparaître des adjuvants vaccinaux comme cela été obtenu pour les vaccins vétérinaires.

 

Les liens d’intérêts entre les experts et les fabricants doivent être  publiés intégralement afin qu’ils soient exclus des décisions ministérielles.

 

La ministre a été saisie de la question depuis le 13 novembre 2015, soit il y a plus de 15 mois. Elle a fait prendre des risques à la population qu’elle est censée protéger par sa position attentiste et de résistance à la loi allant dans le sens des intérêts des laboratoires.

 

Cette décision du 8 février est d’une grande importance. Il faut maintenant obtenir satisfaction totalement et définitivement.

 

Au service de la santé de toutes vos familles en saluant le Conseil d’Etat pour sa courageuse décision.


Pr Henri Joyeux

  • commented 2017-02-09 22:42:08 +0100
    Oui je suis ravis si le nouveau vaccins n est pas truque mensonges ,
    difficile à leur faire comprendre confiance !

Gardez contact avec l’association, défendez la famille!



Faites un don Lisez le Blog

Connectez-vous