La constipation des nourrissons

48291549_m.jpgQUESTION

Mon bébé de 7 mois et demi refuse les petits pots, légumes ou fruits, il est très attaché à son biberon qu'il réclame et dévore. J'ai commencé la diversification à 6 mois cela allait à peu près même si je ne le sentais pas très motivé, beaucoup de pleurs en voyant la cuillère ! Au bout de 3 semaines, il a eu un épisode de diarrhée durant 15 jours. J’ai tenté une nouvelle fois quelques cuillères de légumes et de fruits, mais sans succès, il crise à la vue d'une cuillère, tourne la tête et ferme la bouche. Même en mettant la nourriture dans son biberon il refuse.

Mon bébé a plus ou moins toujours été nourri au lait artificiel, j'ai tenté l'allaitement pendant ses 2 premiers mois, mais à cause d'un mauvais placement de langue il n'est jamais arrivé a prendre le sein et difficilement le biberon, mais c'était quand même mieux.

J'utilise le lait, hydrolysé et peu de lactose, il l'a toujours bien digéré nous ne lui avons jamais changé. Pour les poussées dentaires il a eu 2 dents a l'âge de 6 mois, beaucoup d'énervement et de douleur, mais aucune diarrhée durant cette période.

Lorsque j'ai commencé la diversification alimentaire avec les légumes cela l'a constipé, j'ai alors contrebalancé avec les fruits, ça allait un peu mieux, mais c'était toujours difficile pour lui d'aller a la selle, jusqu'à cette période de diarrhée, depuis il ne prend plus de petits pots et tout est redevenu normal !

Est-il simplement trop attaché à son lait pour l'instant donc pas prêt à se diversifier ? Où digère-t-il mal au point de refuser la nourriture? Dois je attendre un déclic de sa part? Je ne sais pas trop quoi faire.. si vous pouviez m'éclairer car il va bientôt avoir 8 mois et ne boit que du lait !

RÉPONSE

La diversification alimentaire entraîne un changement du transit intestinal, c’est normal.

Mais il est évident que la cause de la constipation vient des petits pots! Normalement, les légumes et les fruits doivent régulariser le transit, par leurs fibres naturelles, sauf si celles-ci sont dégradées par la cuisson et les procédés de transformation! Ces fibres qui sont des glucides complexes sont dégradées dans leur texture comme dans tous leurs autres composants, et deviennent du sucre. Elles ont perdu leur goût naturel.

Il faut donc préparer soi-même les purées et soupes de bébé avec des légumes frais, si possible fermiers ou bio, coupés en petits morceaux et cuits directement sur la grille d’un cuit-vapeur (sorte de couscoussier à couvercle bombé) pendant cinq à six minutes : ils doivent conserver toutes leurs couleurs (vitamines), leur goût, et leur odeur, naturels : sels minéraux pour le goût, polyphénols et huiles essentielles pour l’odeur. Ensuite on passe au mixer et on ajoute une cuillerée à café d’huile d’olive par portion.

Essayez de lui faire goûter cette préparation, éventuellement en ajoutant un peu de son lait dedans, en soupe assez liquide avec une tétine plus percée, voire fendue (sans trop, faites-le progressivement pour adapter l’ouverture), pour qu’elle passe bien, mais pas trop vite. Attendez qu'il ait faim et n'insiste pas si au bout d'un quart de biberon il s'arrête : c'est nourrissant et il faut qu'il s'habitue. 

Je vous conseille de commencer par des légumes doux, comme carottes, courgettes, patate douce bio, potimarron… toujours avec huile d’olive bio de préférence !

Les fruits doivent être épluchés et mixés ou écrasés , crus avec quelques gouttes de citron.

Les dents continuent à pousser, il doit préparer les suivantes, s’il souffre vous pouvez lui frotter les gencives avec de la propolis des abeilles en solution huileuse ou aqueuse.

S’il a mal aux dents, il est normal qu’il mange peu, et donc plus souvent.

Il est important qu’il mange des aliments non dégradés pour aider à installer ses défenses immunitaires par sa flore intestinale, et vous pouvez lui donner de bons probiotiques spéciaux pour bébés pendant quelques jours de temps en temps, surtout en cas de diarrhée.

 


✌️ Cet article gratuit d'information santé indépendante vous est offert par votre association FamillesSantéPrévention. Soutenez votre association en considérant une adhésion annuelle ! Pour plus d'informations, cliquez ici.


 


Gardez contact avec l’association, défendez la famille!



Faites un don Lisez le Blog

Connectez-vous